Maison d'hôtes Arch'angels Home


   août 15

Crêpes au coquelicot et à l’hibiscus

La veille au soir, faire infuser les plantes dans du lait entier froid : remplir un verre de 12cl de plantes et couvrir du lait ; placer au réfrigérateur.

Le lendemain, préparer la pâte à crêpes : mettre dans un bol 160g de farine d’épeautre type 70 et 40g de fécule de maîs (20g en  plus si le type de la farine est 110 ; réduire alors celle-ci de 30g). Ajouter 60g de cassonade et mélanger. Filter le lait aux plantes et l’ajouter avec 1/3 de lait entier environ jusqu’à obtention d’une pâte lise et nappant juste une cuillère.  Terminer enfin par les oeufs : les casser les uns après les autres tout en tournant jusqu’à ce que la pâte commence à faire des bulles en surface.

Laisser reposer la pâte au moins 2h pour que le gluten se libère (peu dans l’épeautre comparativement au blé). Tourner à nouveau.

Faire chauffer une crêpière en céramique avec une cuillère à soupe d’huile de colza. Déposer une louche de pâte et laisser cuire 2mn environ la première face, 1mn la seconde.

Servir nature pour profiter pleinement des saveurs subtiles des plantes … ou avec de la confiture pour plus de gourmandise : cerise ou pêche blanche par exemple. Un thé sombre côté boisson (Elégie pourpre de Dammann est excellent) et les papilles se régalent …


   juin 09

Tartelettes abricots / citron vert / gingembre

Préchauffer le four à 220°C. Abaisser au rouleau à pâtisserie une pâte feuilletée entre 2 feuilles de papier sulfurisé (pour éviter d’ajouter de la farine). Découper des disques de la taille des moules à garnir. Recouvrir d’amandes émondées cassées chaque disque de pâte et les écraser au rouleau. Dresser la pâte aux amandes dans le moule (côté amandes face au moule).

Couper des abricots de petite taille fermes. Les disposer sur le fond de pâte préalablement recouvert d’une cuillère de poudre d’amandes additionnée de cassonnade (pour absorber le jus). Saupoudrer de cassonnade et d’un peu de poudre de gingembre. Mettre au four chaleur tournante pour 25mn environ.

Au sortir du four, laisser tiédir et parsemer de zest de citron vert.

Le bon accord : un thé vert de Chine nature ou parfumé au citron vert et/ou gingembre ou un verre de Pouilly fumé.


   mai 22

Amandine de rhubarbe & angélique aux fraises et à la rose

Eplucher un bâton de rhubarbe en gardant deux des épluchures pour la décoration. Détailler dans un bol ce bâton en petits cubes et parsemer de cassonade (2c à soupe environ selon l’acidité de la rhubarbe) ; mélanger et laisser ainsi environ 3/4h.

Equeuter 500g  fraises Mara des bois et les couper en lamelles fines en les disposant dans un bol. Couvrir d’une c. à soupe d’eau de rose et des pétales coupés en petits morceaux d’une rose de jardin parfumée et non traitée.

Pendant ce temps, préparer le biscuit avec 1 oeuf battu jusqu’au ruban avec 50g de cassonade. Ajouter 40h de beurre doux mou, 50g de poudre d’amandes et un soupçon de levure en poudre. Ajouter alors la rhubarbe égoutée et un bâton d’angélique confite taillé en petits cubes de quelques millimètres. Enfourner pour 30mn à 220°C (four préchauffé) dans des moules à tartelettes en silicone beurrés. Retourner sur une grille en fin de cuisson.

Quand les biscuits ont légèrement tiédi, les parsemer de sucre glace et les disposer dans une assiette à dessert. Former avec les lamelles de fraises à la rose une fleur. Enrouler l’épluchure de rhubarbe pour former un ruban et le poser délicatement sur les fraises. Pour le tenir en place, poser un pétale de rose et ajouter une petite fraise gariguette parsemée de sucre glace. Décorer avec les petits cubes d’angélique … et déguster !


Le bon accord : Sancerre ou Ménetou Salon …

sinon thé vert Darjeeling


   avr 30

Bulots à l’ail des ours

Des BULOTS de la Manche pleins de minéraux et vitamines, de l’huile d’olive pour la douceur et l’onctuosité, et de l’AIL DES OURS aux très nombreux bienfaits : dépuratif, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique, amincissant, hypoglycémiant, hypolipémiant!
Souvent considérés comme coriaces ou indigestes (notamment en raison de la mayonnaise qui les accompagne … et n’a donc rien à voir avec eux …), les bulots sont dans cette recette magnifiés et surprennent par leur finesse !
De son côté, l’ail des ours (ainsi appelé en honneur de ceux qui s’en régalement à la sortie de l’hibernation) apporte la fraîcheur, le piquant et la saveur relevée adoucie par l’huile d’olive qui accompagne le tout.
Il appporte surtout ses nombreuses propriétés thérapeutiques, considéré comme remède utile :
- en traitement des pathologies cardio-vasculaires, des diarrhées, contre les vers intestinaux
- pour faire baisser la pression artérielle, pour stimuler la circulation sanguine
- en cas d’athérosclérose, d’arthrite, de rhumatismes
- pour les problèmes intestinaux comme les maux d’estomac et les ballonnements, en ce qu’Il facilite la digestion et traite les gastries
- pour dégager les voies respiratoires, lutter contre la grippe et contre certaines pathologies virales ou du foie
- en tant qu’antiaggrégant plaquettaire, luttant contre la formation d’athéromes
RECETTE (2 personnes)
800g de bulots de la Manche cuits avec 1c à soupe de gros sel et 1c à café de poivre blanc durant 30mn à petit feu sans bouillir
Après avoir laisser refroidir les bulots, les sortir de leur coquille, enlever l’opercule et les couper en petit morceaux sans utiliser la partie molle qui se trouve au fond de la coquille
Les mélanger à 2c à soupe d’huile d’olive et une dizaine de feuilles d’ail des ours découpées en petits morceaux aux ciseaux
Rectifier l’assaisonnement en ajoutant si besoin du poivre et un peu de sel


   jan 31

Galette des anges archanges

Les Rois Mages apportaient des présents que nous avons réduits à une galette à partager. Celle du Saintonge, une région où se cultive beaucoup cette merveilleuse plante, en comporte systématiquement. Et puisque les anges apportent aussi souvent leur lot de bienfaits, c’est une occasion de leur rendre hommage !

Cette galette revisite avec douceur pour le palais et le corps, palais de l’esprit et de l’âme, la recette traditionnelle :

  • avec de l’archangélique confite (cultivée au jardin) : idéale contre le stress, l’anxiété, les troubles spasmodiques, les digestions difficiles ; c’est aussi un tonique fortifiant et équilibrant des fatigues nerveuses, ainsi qu’un remède contre la toux
  • avec du thé blanc pour ses nombreuses propriétés bienfaitrices : concentré en anti-oxydants qui luttent contre le vieillissement cellulaire, notamment des flavonoïdes qui inhibent la croissance des cellules cancéreuses, protecteur du coeur en faisant baisser la pression artérielle, en réduisant le cholestérol et en fluidifiant le sang, renforçant les os, antibactérien, …

La recette :

Commencer par préparer une crème pâtissière avec 1/4l de lait dans lequel vous ferez infuser 15g de thé blanc aux fleurs. Battre au fouet 4 jaunes d’oeuf et 60g de sucre roux jusqu’à formation d’un ruban ; ajoutez alors 40g de farine, mélangez et versez doucement le lait filtré refroidi. Portez à ébullition sans cesser de remuer jusqu’à l’obtention d’une crème consistante. Eteignez le feu et couvrir pour éviter la formation d’une croûte mais laissez dans un endroit frais.

Préparez ensuite la crème aux amandes avec autant de beurre mou que de sucre roux que de poudre d’amandes, à raison d’1 oeuf entier pour 50g de chacun de ces ingrédients. 3 oeufs et 150g de chacun d’eux permettent de réaliser une grande galette ou 2 moyennes. Battez énergiquement tous ces ingrédients (oeufs + sucre d’abord, puis beurre et poudre d’amandes). Ajoutez alors de fins cubes d’archangélique (6 bâtons pour une préparation basée sur 3 oeufs).

Mélangez les 2 préparations pour les lier.

Disposez une couche épaisse d’1cm au moins sur un disque de pâte feuilletée ; recouvrez d’un autre disque (non sans avoir mis 1 ou plusieurs fèves !), décorez et mettez au four 40 mn à 200°C.

Dégustez évidemment avec du thé blanc, sinon vert et acceuillez tous les anges qui seront présents !


   jan 24

Galette du Roi mage Gaspard

Dans l’histoire des Rois mages dont le nombre fut réduit à 3 dans le temps, chacun est affecté à un continent (Asie, Europe, Afrique) : à ce titre, on considère que Gaspard est celui venu d’Asie du sud-est.

Envie de rendre hommage à cette tradition tout en honorant chaque continent, en créant tout d’abord la galette à la cardamone verte et au cédrat confit :
- de la cardamone utilisée depuis la nuit des temps dans la médecine ayurvédique, reconnue pour son efficacité dans le traitement des troubles digestifs (cela tombre bien avec les excès des fêtes !), mais aussi pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques et contre les symptômes dépressifs (eh oui, les fêtes sont presque terminées et il va falloir mettre en oeuvre toutes les bonnes résolutions prises …)
- du cédrat, originaire d’Asie du Sud-Est, ancêtre de toutes les variétés du genre citrus qui qualifie les agrumes, aux propriétés multiples : anti-inflammatoire et désinfectant de l’intestin (souvent malmené durant les fêtes), protecteur des voies urinaires, permettant de garder une bonne tension artérielle, antioxydant et combattant les radicaux libres ; il est aussi reconnu efficace contre la cellulite et stimulant de la croissance des cheveux.

La recette :

Préparer d’abord la crème pâtissière : faire bouillir 25 cl de lait ; y jeter une dizaine de gousses de cardamone verte et couvrir pour laisser infuser. Pendant ce temps, mélanger dans un bol 4 jaunes d’oeufs (de 70g au moins) avec 50 gr de cassonnade jusqu’à former un ruban (le mélange blanchit), puis incorporer 40 gr de farine fluide ou tamisée. Verser sur la préparation le lait chaud parfumé à la cardamone filtré avec une passoire et remettre à faire chauffer dans une casserole à feu très doux, sans cesser de remuer au fouet, sans laisser bouillir et jusqu’à épaississement de la crème. Retirer aussitôt du feu et laisser refroidir en tournant de temps en temps pour maintenir la crème bien lisse. Couvrer ensuite pour éviter qu’une croûte ne se forme.

Préparer ensuite la crème d’amandes : travailler à la spatule 150 gr de beurre doux de Normandie en pommade avec 150 gr de sucre vergeoise blonde vanille. Ajouter 3 œufs entiers de 70g, puis 150g de poudre d’amandes. Ajouter à cette crème des mini-cubes de cédrat confit.
Préchauffer le four à 210°. Mélanger la crème d’amandes à la crème à la cardamone refroidie.

Sur la plaque du four, poser une feuille de papier sulfurisé et étaler un premier disque de pâte feuilletée. Répartir la crème frangipane sur tout le cercle de pâte en laissant 1 cm sur tout le tour. Poser la fève côté extérieur. Mouiller les bords avec un peu d’eau et recouvrir avec le second cercle de pâte feuilletée. Bien souder les bords du bout des doigts en les pinçant.

Déguster avec un thé vert à la bergamote ou au gingembre.


   sept 17

Poires au vin d’épices douces

Sélectionner de belles poires mûres mais fermes. Les peler en laissant la queue juste après avoir préparé le vin d’épices avec du Sauvignon blanc (1/2l), du vin médicinal de rhubarbe (10cl), de la cassonnade blonde (100g), de la vanille, de la cannelle, de la réglisse, du poivre noir, des baies du Sichuan, du clou de girofle et de la coriandre.

Après avoir laissé bouillir le vin pour faire évaporer l’alcool, y plonger les poires épluchées en cuisant pendant 2h environ à feu doux et à découvert. Retourner régulièrement les poires en les prenant par la queue, sinon une cuillère très bombée pour préserver leur forme.

Pendant ce temps, préparer la pâte à tuiles (en ligne sur le blog). Cuire celles-ci avec des amandes émondées et des graines de chia ou pavot juste avant le service pour le croustillant et la tièdeur.

Servir avec de la glace caramel beurre salé ou vanille ou speculoos. Un grand thé Darjeeling accompagne ce dessert à merveille !


   sept 03

Douceurs aux pêches, chocolat blanc et amandes

Commencer par sélectionner de savoureuses pêches jaunes et blanches (à la chair rosée), pas trop juteuses mais bien mûres ; 2 à 3 suffiront pour une douzaine de petits gâteaux.

Dans une terrine, mélanger au batteur 3 gros oeufs (+70g) et 150g de cassonnade rousse jusqu’à doubler le mélange de volume. Ajouter 100g de poudre d’amandes60g de farine type 55, quelques grammes de levure sèche, puis 140g de beurre mou.

Ajouter alors 80g de chocolat blanc coupé en petits morceaux et les pêches détaillées en petits cubes. Quelques framboises peuvent venir compléter le tout … Des amandes concassées légèrement grillées au four peuvent être ajoutées à la préparation pour donner du croquant aux gâteaux.

Beurrer des moules en silicone et y verser la préparation. Parsemer d’amandes concassées.

Mettre au four 20mn, thermostat 180°C.

Démouler sur une grille avant de déguster !


   août 31

Tuiles aux amandes

Mélanger au fouet dans un saladier 40g de blancs d’oeufs crus, 40g de cassonnade rousse, 40g de farine (blé, épeautre, maïs … selon les envies) et 40g de beurre mou (ou 30g d’huile de noix pour les intolérants aux produits laitiers).

Etaler sur une plaque recouverte de papier aluminium huilé (plus facile pour décoller les tuiles après cuisson).

Parsemer d’amandes concassées ou effilées, de grains de lavande officinale, de graines de chia ou pavot ou lin.

Mettre au four préchauffé à 160°C durant 15mn environ en surveillant la couleur : dès que les tuiles dorent sur les bords, les retirer du four. Poser directement dessus un papier absorbant et les rouler autour d’un rouleau à pâtisserie. Maintenir autour du rouleau jusqu’à ce que le papier aluminium se détache.

Servir aussitôt sinon conserver dans une boîte métallique avec en son fond du papier absorbant (pour l’éventuelle humidité).


   nov 20

Cake pops aux huiles essentielles

Pour 36 magnifiques cake pops :

Quelques heures avant de commencer, mettre 120g de beurre doux à température ambiante ; lorsque le beurre est ramolli, ajouter 125g de sucre roux et battre en pommade jusqu’à ce que les deux ingrédients soient bien mélangés. Ajouter 2 oeufs entiers et continuer de battre pour obtenir une préparation très légère.

Ajouter alors 125g de farine et un peu de levure en poudre. Mélanger et lier avec 2 cuillères à soupe de lait d’amande (à défaut, un autre lait).

Répartir la base préparée dans plusieurs bols pour obtenir des saveurs différentes :

- petits morceaux de poire Conférence + chocolat noir (70% de cacao) coupé en petits morceaux + huile essentielle d’amande

- noix coupées en petits morceaux + huile essentielle de verveine + poudre verte colorante … comme si on réalisait la recette des gâteaux de Madame Trotte-menu, dans le conte de Beatrix Potter

- framboises + pistaches non salées coupées en 2

- myrtilles + poudre colorante rouge + encre de sèche liquide + huile essentielle de myrtille

- baies de Goji ou cranberries + huile essentielle d’amande

Laisser reposer au réfrigérateur 1h. Préchauffer l’appareil et disposer rapidement un peu de pâte dans chaque alvéole en demi-lune (avec une poche à douille, sinon une petite cuillère). Fermer et attendre quelques minutes pour la cuisson jusqu’à ce que les cake pops soient dorés. Dès qu’ils sont cuits, les positionner sur une grille à pâtisserie, avant de les décorer ou de les saupoudrer de sucre glace. Mettre une pique en bois ou plastique et déguster !