Maison d'hôtes Arch'angels Home

Pissenlits … or du jardin


   mar 06

Pissenlits … or du jardin

« Une salade amassons et faisons part à nos amis des fruits de saison » Pierre de RONSARD

Comme le souligne très justement l’ouvrage de Bernard BERTRAND, dans la collection « Le compagnon végétal » aux Editions du Terran (disponible à la librairie du Jardin des Amouhoques de Veules les Roses), « Le pissenlit est l’aliment/médicament par excellence, consommé pour ses vertus thérapeutiques tout autant que culinaires. C’est un tonique amer, doté de propriétés digestives, cholagogues [favorisant la sécrétion de la bile et ayant une action bénéfique sur le foie], dépuratives [facilitant l'élimination des toxines de l'organisme], diurétique [favorisant l'élimination des urines], utilisé depuis la plus haute antiquité ».

Alors, avec toutes ces vertus, comment ne pas échapper pour son bien-être à une cure de pissenlit, mais surtout comment le consommer goûteusement sans que l’amer, ce goût oublié et mal-aimé, ne soit dissuasif ?

Voici la recette que je vous propose, inspirée des salades de mon enfance où j’aidais ma maman à trouver les dents-de-lion, à la sortie de l’hiver, repérant soigneusement ceux qui ont des bouts pointus, seuls comestibles, et qui n’ont pas encore commencé à former un bouton qui donnera le fleuron d’or des prés et prairies.

Après avoir déraciné les pissenlits, bien les nettoyer et les laver généreusement. Les essorer et réserver.

Cuire des oeufs extra-frais fermiers mollets ou pochés. Faire rissoler des lardons de poitrine de porc fumée et, juste en fin de cuisson, ajouter pour un aller-retour dans la poêle des petites coquilles saint-jacques dieppoises ou des noix de pétoncles fraîches.

Préparer une vinaigrette avec 1/4 de vinaigre balsamique, 3/4 d’huile d’olive, moutarde fine en grains, sel, poivre blanc du moulin. Ajouter le jus des lardons et noix de la mer.

Mélanger les pissenlits avec la vinaigrette. Disposer oeufs, lardons et noix de saint-jacques ou pétoncles et servir sans attendre la salade tiède.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.